Osez le cabriolet en hiver !


Quelques conseils pour profiter d’une ballade en décapotable quand il fait froid

 

Image for post

Rien de tel que la sensation de liberté que provoque la conduite décapotée, même en hiver ! Mais pour que le bonheur de l’air frais contre votre visage ne se transforme pas en galère, suive nos quelques conseils !

#1 Avant de partir : vérifiez la mécanique

Inutile de vous faire un dessin : personne n’a envie de se retrouver coincé par -5°C , à effectuer une réparation de fortune sur le bord de la route, avec les doigts frigorifiés. Assurez-vous que votre batterie est bien chargée, et supportera quelques démarrages capricieux, et que vos pneus sont adaptés à l’état des routes. Ne bravez le froid que si vous êtes sûrs de votre voiture !

#2 Assurez vous que le chauffage fonctionne !

 

Image for post

C’est bête, n’est ce pas ? Mais le chauffage de votre cabriolet qui ne roule qu’en été fonctionne t-il ? Car sans lui, décapoter par grand froid va vite devenir une expérience traumatisante. Pour ne pas vous transformer en glaçon : température et soufflerie au maximum, orientée sur les mains ou le visage, à votre convenance.

 

Image for post

#3 Couvrez-vous !

Les indispensables : un couvre-chef qui ne partira pas sur un coup de vent. Un bonnet est le plus indiqué - trêve de coquetteries, vous êtes là pour vous faire plaisir, pas attraper une pneumonie. Des gants sont également indispensables, rembourrés s’il n’est pas possible d’orienter le chauffage sur les mains, et dans une matière qui ne glisse pas sur le volant. Des chaussures bien rembourrées et des chaussettes épaisses accompagneront votre panoplie, le plancher est vite froid… N’oubliez pas écharpe et blouson, en gardant en tête de conserver une bonne liberté de mouvement. Voilà, vous êtes prêts à partir !

 

Image for post

#4 Prenez soin de la capote

Attention fragile ! Pour éviter les craquelures, ou d’abîmer les joints, il faut éviter de manipuler une capote humide, surtout lorsque les températures sont proches de 0°C ou négatives. Décapotez au chaud dans votre garage, avant de partir, et manipulez la capote avec grand soin si vous êtes dehors. Votre voiture vous dira merci.

 

Image for post

#5 Un petit coup de propre après la ballade

C’était bien, n’est-ce pas, ce petit tour dans la campagne enneigée ? Puisqu’on vous disait que ça en valait la peine ! Mais attention, peut-être êtes-vous passés sur une route qui a été salée, et si le temps est humide, vous avez sans aussi doute accumulé de la boue dans les passages de roues. Un nettoyage rapide du soubassement, juste avant de rentrer votre voiture au garage, évitera tout risque de corrosion.