Les marques de voitures électriques vendues en France

Le virage actuel vers les voitures électriques a été amorcé en France il y a environ douze ans avec la venue sur le marché automobile des modèles équipés de batteries lithium-ion. Quelle est l’évolution à ce jour dans le secteur des voitures électriques en France ? Y-a-t-il eu des avancées notables ? Quelles sont les marques les plus fiables pour les automobilistes français ?  Vous trouverez dans cet article, des réponses à toutes ces préoccupations, et bien plus encore.

Un secteur en nette évolution depuis 12 ans

Rien que pour l’année 2021, la France a enregistré plus de 162 000 voitures électriques nouvellement immatriculées. C’est donc un marché en nette progression de l’ordre de 46 % par rapport à l’année précédente. A titre comparatif, les chiffres s’élevaient à 184 unités en 2010, 2 630 en 2011 puis 5 663 en 2012. Le pays a dépassé les 10 000 exemplaires vendus en 2014, et a franchi le cap des 100 000 exemplaires en 2020.

Au fil de toutes ces années, des constructeurs pionniers ont su maintenir le cap. Il s’agit en particulier de Renault et de Tesla. Pour ce qui est des voitures de luxe, vous pouvez d’ailleurs désormais vous fier à une voiture électrique.  Pour vous en convaincre, il vous faut louer une Tesla Model 3 et faire votre propre expérience.

D’autres constructeurs n’ont pas pu se maintenir sur le marché, tandis que d’autres groupes sont arrivés sur la pointe des pieds. Parmi ces derniers, certains proposent pourtant en ce moment des voitures électriques parmi les plus abouties. C’est le cas à titre d’exemple du coréen Hyundai-Kia. D’autres ont beaucoup promis mais sont difficilement arrivés à se maintenir, comme c’est le cas avec Volkswagen. Les constructeurs sus cités ont la particularité d’être très connus en France d’un large public, et ceci, quels que soient les prix de leurs modèles ou la composition de leurs gammes. Ils donnent envie de laisser tomber le diesel ou l’essence afin de passer à l’électrique. Plein feu sur eux.

Tesla, la voiture du futur

Avec 11 exemplaires vendus en 2010, Tesla était déjà actif sur le marché français avec son roadster lancé en production 2 années plus tôt. Le constructeur américain jouissait déjà à cette époque d’une excellente réputation parmi les premiers pros véhicules électriques. C’est ainsi que beaucoup ont langui lorsque la Model S a été annoncée. En effet, cette familiale sportive prête à casser tous les codes de l’automobile attise tant les convoitises. Tesla s’est donc renforcé au fil des années et a continué de grandir avec la Model X puis la Model 3.

Pendant que beaucoup attendaient la chute de la marque et de son patron Elon Musk, l’entreprise texane continue de gravir les échelons. L’année dernière, elle a sorti son nouveau Model Y. Quant à la Model 3, elle a réussi la performance d’être la voiture électrique la plus immatriculée nouvellement en France, devançant la Renault Zoé, avec 24 911 unités vendus contre 23 573 unités. Pour l’essayer afin de savoir si vous voulez l’adopter, essayez la location tesla model 3. Elle a des arguments imparables pour vous satisfaire.

Renault, une grosse expérience dans l’électrique

Déjà bien assis dans le véhicule électrique depuis le milieu des années 90, Renault avait commercialisé à l’époque des Clio, puis des Kangoo de première génération. Avec l’arrivée de la Zoé, le constructeur français a opté pour un changement de ces modèles aux batteries nickel-cadmium produits dans l’hexagone par Saft.

La marque fait néanmoins preuve d’une belle constance dans la montée en puissance dont a bénéficié toute la gamme Z.E et plus précisément la Zoé. Arrivée au bon moment, elle s’est imposée car elle a plu et aussi parce que le réseau de concessionnaires est très étendu, y compris dans les zones rurales. A tout ceci on peut ajouter le fait que les publicités ont très vite été à la hauteur, et que les commerciaux en clientèles professionnelles ont réussi à l’imposer aux collectivités et entreprises même lorsqu’un autre modèle comme la Kangoo ZE était plus indiqué.

Volkswagen, une présence vaille que vaille

Si les deux précédents constructeurs étaient sur le marché français en 2010, il aura fallu attendre 2013 pour voir arriver Volkswagen avec ses premières e-Up et e-Golf. Tout en évitant la grosse concurrence, le constructeur aurait même pu réussir de belles percées avec ses deux premiers modèles s’il n’était pas plutôt intéressé par ses modèles essence et diesel. L’affaire du diesel gate, scandale mondial l’a obligé à revoir ses plans. Avec quelques échecs et difficultés, le constructeur a réussi à se maintenir sur le marché encore aujourd’hui et vise à doter les automobilistes d’une gamme complète très compétitive.

Kia et Hyundai, une arrivée sur la pointe des pieds

De ces deux marques appartenant au même groupe, c’est d’abord Kia qui est arrivée en France, sans grand bruit, avec sa Model Soul EV. Avec 63 exemplaires immatriculés à partir d’août en 2014, elle n’a fait ni publicité, ni fausses promesses, ni célébré de victoire avant l’heure. Pourtant, les premiers utilisateurs étaient si satisfaits qu’ils n’ont eu de cesse de mentionner la qualité de ce premier modèle, face à la concurrence des autres marques disponibles sur le territoire. Finition, riche dotation en équipement et sobriété ont séduit les automobilistes.

Quant à Hyundai, elle s’est aussi réveillée à mesure que sa Ioniq électrique avait un écho favorable de la part des utilisateurs. Les deux marques travaillent aujourd’hui en synergie afin d’offrir des produits à la fois différents et proches.  Pour ce qui est de la communication, Kia met de nos jours en avant ses modèles électriques et hybrides rechargeables dont les ventes ne cessent d’augmenter. L’EV6 est ainsi de plus en plus primée ce qui a poussé Kia à en modifier l’identité, le slogan et même le logo. Kia mise vraiment sur l’électrique et ose tout en obtenant une incroyable progression en seulement quelques années. Une belle leçon pour les autres constructeurs.

Elles sont de plus en plus nombreuses sur le marché de l’automobile en France. Mais ce sont ces marques qui sont les plus présentes et offrent le plus de garantie aux automobilistes. Chacune rivalise d’ardeur afin de ravir la vedette à l’autre et il est à parier que la concurrence sera encore rude les prochaines années.

spot_img
spot_img
spot_img