Les meilleurs breaks électriques 


Les voitures breaks n’ont plus vraiment la côte de nos jours, à l’image des monospaces, lorsqu’elles sont comparées aux SUV. En effet, de grands constructeurs automobiles comme Mercedes, seraient même dans le projet de les retirer de leur offre d’ici à quelques années. Heureusement que ce n’est pas le cas de toutes les marques. Certains continuent de croire en un avenir radieux pour ces voitures dérivées de berlines. Voici pour vous une sélection des meilleurs breaks électriques.

Les breaks, des avantages certains

Les breaks ont d’énormes atouts. Elles sont agréables à conduire, stylées, très pratiques et gardent une grande polyvalence. Issu d'une carrosserie de berline, le break dispose d’un espace à bord très confortable doublé d’un volume de chargement encore plus grand. Si vous recherchez une voiture familiale par excellence, le break saura répondre aux besoins des vôtres, surtout si vous n’avez pas envie de céder à la tendance des SUV. Vous pouvez dès maintenant louer un break électrique afin de toucher du doigt ses avantages.

Le Porsche Taycan Cross Turismo, entre puissance et confort

Le Taycan Cross Turismo est une déclinaison break de la Porsche Taycan. Disponible en quatre versions différentes, vous pouvez le dompter grâce à la location voiture électrique. Il se veut néanmoins plus baroudeur que la berline. Côté design, il reprend la partie avant de la berline et a des traits d’inspiration qui proviennent du concept Mission Cross Turismo. Avec une allure de break de chasse, ce break électrique dispose des jantes classiques. Le Taycan Cross Turismo dispose bien de quatre portes et d’autant de places. Il affiche une ligne de toit fuyant sur une carrosserie en acier, aluminium, acier et carbone. L’intérieur du break électrique Porsche a des traits quasiment identiques à celui du Taycan. Ses commandes sont en grande partie tactiles et de nombreux écrans y sont présents.

Doté d’un écran de 16 pouces derrière le volant, on y retrouve les compteurs ainsi que les informations comme l’autonomie, les kilomètres parcourus, la vitesse ou encore la consommation. Un autre écran de 10,9 pouces surmonte la console centrale et affiche entre autres, les données multimédias comme le GPS ou la musique. D’autres informations peuvent s’y projeter, comme les données de consommations précises. Sous la console centrale, est disposé un autre écran de 8,4 pouces entre les rangements et les aérations. Également tactile, il offre de gérer la climatisation multi zones  de la voiture. Un écran identique est à l’arrière et permet de coordonner la ventilation des sièges passagers.

Qu’en est-il pour ses performances ?

Les moteurs électriques de la Porsche Taycan Cross Turismo proviennent du programme 919 et de la compétition. Au vu des finitions, trois puissances distinctes sont disponibles. Il affiche en outre 280 kW de puissance soit 380 chevaux et fait les 0 à 100 km heures en 5,1 secondes. Ceci, bien aidé par un couple de 500 Nm avec Launch Control. Parmi les 4 différents modèles, le 4S Cross Turismo offre pour sa part 490 chevaux avec 360 kW et abat les 0 à 100 km heures en 4,1 secondes. Pour ce qui est du couple affiché, il est de 650 Nm avec Launch Control.

Pour ses modèles les plus performants, ce sont le Turbo et le Turbo S. ils affichent 450 kW soit 625 chevaux. Le couple quant à lui passe à 850 Nm tandis que les 0 à 100 km heures avoisinent les 3 secondes. Par l’entremise du boost, accessible sur toutes les gammes et donnant droit à quelques chevaux de plus, le Turbo S peut développer 560 kw soit 761 chevaux.  Ainsi, le couple grimpe à 1050 Nm et les 0 à 100 km heures frôle les 2,8 secondes.

Autonomie, batterie et recharge

Côté autonomie, le break Cross Turismo dispose d’un pack batterie installé entre les essieux. Cela aide à homogénéiser au mieux la répartition des masses en plus d’abaisser le centre de gravité. Au catalogue, un seul pack de batterie est accessible. Cette batterie de 93,4 kWh donne à la voiture une autonomie de 419 km pour la version Turbo S, et grimpe à 453 km pour la version 4S. Pour la recharge de la Porsche break électrique, elle embarque un chargeur de 22 kW. Son principal atout est qu’il dispose de la charge ultra rapide qui grimpe à 270 kW pour le break électrique. Cela signifie que les voitures atteignent 80% de charge en à peine 22 minutes.

Le MG5, pour une offre confort et un autre luxe

Ceux qui souhaitent autre chose que le SUV trouveront leur plaisir avec le MG5. Ce break offre l’avantage de la modularité. Ainsi, le modèle propose une longueur de 4,60 mètres pour un coffre de 479 L pouvant atteindre 1400 L. Très pratique, le MG5 répond aux besoins du plus grand monde. Ceci, aussi bien par ses équipements, ses motorisations que pour son coût abordable. Le break MG5 a sa sortie est accessible doté d’une batterie autonomie étendue de 61 kWh qui lui offre 400 km.

Cette dernière s’arrime à une motorisation de 115 kW soit 156 chevaux. Une batterie autonomie standard offrant 50,3 kWh sera disponible par la suite donnant une autonomie WLTP de 320 km pour une motorisation de 130 kW soit 177 chevaux. Pour ce qui est de la finition, deux alternatives s’offrent à vous. Une offre d’entrée de gamme avec des équipements très intéressants et une seconde offre supérieure offrant la caméra 360°, d’autres éléments de confort ou encore la clim automatique.

Souvent boycottés en France, les breaks offrent néanmoins des alternatives claires à certaines familles désireuses d’offrir autre chose à leurs clients que des SUV. Ces deux modèles présentés ici apparaissent comme les téméraires dans un environnement où les SUV connaissent un plus grand succès. Un environnement dans lequel de grands groupes pensent même abandonner la production des modèles breaks. Mais les amoureux de ce style de voiture n’ont pas d’inquiétude à avoir. De nombreux modèles sont annoncés pour les prochains mois et les prochaines années. C’est par exemple le cas de l’Audi A6 Avant e-tron, qui promet d’être une break électrique de rêve. 

Tous les articles en rapport avec la location voiture électrique